le conservatoire fascine les mômes

Post_large_les_m%c3%b4mes

Mots de mômes au conservatoire automobile léon-joseph madeline de créhange Les mômes fous du volant

Au conservatoire de l’automobile, les tout-petits - émerveillés - ont causé voiture de rêve et imaginé la carriole de demain.

conservatoire

11/05/2016

Les élèves des classes uniques d’Erstroff et de Valrange ont

apprécié leur visite du conservatoire de l’automobile créhangeois.

m1

traction en tête_3


les mômes_0

Ils n’ont sans doute pas connu la verve de Satanas et Diabolo, mais leur engouement pour les bolides est sans limite. Au beau milieu de la soixantaine de voitures de collection qu’abrite le conservatoire automobile de Créhange, les enfants des classes uniques d’Erstroff et de Valrange déambulent et dévorent de leurs yeux pétillants chaque ligne de carrosserie. « J’adore les anciennes voitures, surtout les voitures de sport » s’exclame Romane. « On n’en voit pas souvent », ajoute Romain. Noé, quant à lui, a jeté son dévolu sur les motos, cachées de-ci de-là entre deux rétroviseurs d’antan.

les mômes_1

Et après un premier tour de circuit, sous l’aile de leurs enseignantes, ils ont déjà repéré leur favorite. « La mienne, c’est la voiture jaune », dévoile Samuel en pointant du doigt une Opel GT de 1997. Laurine, elle, est hypnotisée par le teint rouge éclatant d’une Simca Plein ciel, tandis que Ethan chérit les cabriolets « car on peut enlever le plafond quand il y a du soleil », précise-t-il.

les mômes_4

Plus jeunes que la moins ancienne des automobiles présentes, les enfants savent pourtant de quoi ils parlent. J’en ai déjà vu quand je joue aux jeux vidéo, explique Samuel. Moi, j’ai un grand circuit pour jouer avec mes petites voitures, rétorque Romain. Et si le permis de conduire est encore loin, les pilotes en herbe ont pour la plupart expérimenté le siège conducteur. J’ai déjà roulé sur les genoux de papa, sourit Charlotte. J’aime tout et le volant est confortable, témoigne à son tour Maxime. Noé, pour sa part, est monté à bord de son tracteur. Mais bientôt, je pourrai rouler ma petite moto, prévient le gamin, l’impatience gravée sur son visage. Leur plus grand plaisir : Faire comme les grands ! Ou alors klaxonner, c’est rigolo !

les mômes_3

« Une voiture qui peut voler »

D’autres s’imaginent déjà en grosse cylindrée. Plus tard, je veux une Bugatti, atteste Maxime. Pour Noé, ce sera une Ferrari. Car c’est beau et ça roule vite. Ses petits camarades réagissent : « C’est pas bien de rouler vite. Sinon, la police nous arrête », avertit Romain. Mais peu importe, puisque les voitures qui leur font tourner la tête seront à coup sûr tombées aux oubliettes à leur majorité. Alors, les mômes s’imaginent l’automobile de demain. « J’espère une voiture où on peut mettre des ailes et voler », s’émerveille Samuel. Ethan, lui, rêve d’une voiture qui se transforme en bateau. « Parce que je ne sais pas nager », regrette-t-il. Sur sa lancée, Axel se voit à bord d’un véhicule sous-marin. Pour Noé, conduite rime avec doigts de pied en éventail : « J’aimerais bien une voiture qui roule toute seul pour pouvoir jouer en même temps », conclut-il. Le bout de choux n’imagine sûrement pas être plus proche de la réalité qu’il ne le soupçonne.

les mômes_2